Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque « Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant ».

Depuis le Caracazo (Venezuela, 1989) jusqu’aux marches des indigènes en provenance du TIPNIS (Bolivie, 2011, 2012), en passant par la « commune de Oaxaca » (Mexique, 2006) et le Baguazo (Pérou, 2009), l’histoire contemporaine de l’Amérique latine est marquée par les soulèvements populaires. Comment comprendre ces mouvements de protestation sociale ? Que nous disent-ils? Que permettent-ils ? Que laissent-ils derrière eux ? Ce panel organisé par le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL) essaiera de répondre à ces questions en explorant la possibilité d’articulation de plusieurs conceptions des mobilisations sociales, notamment « l’interpellation plébéienne » (GRIPAL), « la mémoire plébéienne » (Martin Breaugh), « la multitude » (Antonio Negri, Giuseppe Cocco) et « le pouvoir constituant » (Antonio Negri, Groupe Comuna de la Bolivie).

Articles similaires