Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

La remobilisation de l’EZLN (Armée zapatiste de libération nationale) au Chiapas: Mémoire et renouveau

4 avril 2013

L'EZLN a profité de « la fin du monde », le 21 décembre 2012, pour organiser une « mobilisation silencieuse ». Pour sa part, le sous-commandant Marcos a lancé plusieurs communiqués autour de cette date. Va-t-on voir « resurgir » le mouvement néo-zapatiste? À la lumière de ces nouveaux communiqués, n'y a-t-il pas une réflexion à faire concernant l'inscription des mouvements sociaux dans le temps ? Nous approchons des 20 ans du soulèvement zapatiste. Ces nouvelles sorties (y compris de Marcos) sont-elles des tentatives de retrouver une pertinence passée ? Est-ce la manifestation de quelque chose qui « couvait » et se préparait dans les Caracoles zapatistes ? Est-ce une référence à des symboles bien connus et désormais établis dans un vocabulaire mondial de la résistance ? Est-ce une nouvelle génération ayant littéralement grandi dans le zapatisme ? Serait-ce une mémoire « plébéienne » (L’interpellation plébéienne en Amérique latine : Violence et action directes, Karthala/PUQ, 2012) activée par le retour du PRI ? Ce retour du « spectacle » zapatiste est une bonne occasion de réfléchir à ces questions.


Voir la vidéo de la conférence