Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Expressions politiques de la souffrance en Amérique latine

Cette recherche est subventionnée par le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) de 2010-2014.

Depuis sa création, le GRIPAL a examiné diverses figures de l’imaginaire politique latino-américain – des figures comme l’ « indianité » (Beaucage 2005), la « pauvreté » (Peñafiel 2007), la « violence » (Hébert et Beaucage 2008), ou le « peuple » (Corten 2003). Ces travaux ont eu comme fil conducteur une volonté de rendre compte des multiples déploiements de ces discours et de leurs articulations complexes au politique. Suivre leur production et leur circulation, tant dans le parler ordinaire que dans les discours officiels, permet une saisie empirique fine de la manière dont se constituent ou se reproduisent les rapports politiques en Amérique latine. Au fil de ces recherches, de discussions dans le cadre du séminaire mensuel du GRIPAL, de même que d’événements scientifiques organisés par l’équipe, il est devenu clair que l’examen des récits de souffrance pouvait contribuer considérablement à ce programme général de recherche. Certains auteurs, répondant à la littérature existante sur la souffrance sociale, ont déjà traité de la manière dont le sens attribué à la souffrance peut être (re)construit dans un processus dialogique (Rousseau 2000), comment divers acteurs peuvent entrer en compétition pour l’appropriation du statut de sujets souffrants (Quesada 1999), voire comment le statut de « peuple souffrant » peut devenir une partie intégrante de l’identité d’un groupe (Miller 2005). En somme, le recours à la figure de la souffrance peut être considéré comme un mode de perception utilisé pour décrire le monde social et ses incidences subjectives, sans présumer que ces dernières seront nécessairement négatives (Renault 2008). Cette complexification des rapports discursifs à la souffrance mérite une exploration systématique et, si l’on en juge par les résultats des travaux antérieurs du GRIPAL menés sur d’autres figures de l’imaginaire politique, présente un grand potentiel pour éclairer les rapports politiques contemporains en Amérique latine.

Document(s) à télécharger

- Expression politique de la souffrance en Amérique latine_description complète