Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Au sein du GRIPAL évolue une grande quantité d’étudiants universitaires. L’objectif est de les intégrer au travail de recherche tout au long de leurs études en intensifiant graduellement le degré de responsabilité impartie à chacun. L’apport est ainsi mutuel. Les étudiants peuvent conjuguer leur entrée dans les études supérieures avec une immersion dans des défis de recherche (théoriques et de terrain) de plus en plus cruciaux; l’ensemble de l’équipe bénéficie dans ses discussions de l’impulsion théorique et analytique des étudiants. Leurs mémoires et thèses, ainsi que leurs interventions dans les débats et discussions, contribuent grandement aux réflexions du groupe.

Violences criminelles et contexte démocratique : la politique des imaginaires de la punition au Brésil

Depuis les années 1980, le processus de retour à la norme démocratique au Brésil s’accompagne d’une augmentation inédite des violences criminelles et policières. La présente thèse procède à l’analyse de cette problématique de la violence à partir d’une étude des dimensions politiques des imaginaires de la punition au Brésil. Un constat empirique motive notre démarche : bien que la société brésilienne n’ait jamais connu de taux d’incarcération aussi élevés que depuis la transition démocratique, l’exigence d’une lutte contre l’ « impunité » des criminels et délinquants occupe désormais une place prépondérante dans les discours médiatiques et politiques. Notre thèse souligne les limites d’une littérature qui aborde cette violence de manière contingente aux « dysfonctionnements institutionnels » des appareils juridiques et sécuritaires d’une « nouvelle » démocratie.

Décary-Secours, Benoit (2016), Violences criminelles et contexte démocratique : la politique des imaginaires de la punition au Brésil, Thèse, Ottawa (Ontario-Canada), Écôle d'Études Politique de l'Université d'Ottawa, Doctorat en science politique.

L’évènement discursif ethnique et le marronnage : discours, pratiques et représentation du politique en Colombie

L'objectif général poursuivi par ce mémoire est de contribuer à approfondir la compréhension des processus contemporains par lesquels certains usages du passé sont mobilisés en fonction de représentations politiques du présent. Cette démarche théorique aborde une série de discours, pratiques et représentations qui, cherchant à doter les populations noires de la Colombie d'une place spécifique sur la scène de représentation du politique, font appel au phénomène historique du marronnage afin de l'intégrer à la chaîne de signifiés qui, aujourd'hui, donnent sens au nouveau sujet politique Afro-colombien.

Moreno Rodriguez, Yuri Andrei (2014). « L'évènement discursif ethnique et le marronnage : discours, pratiques et représentation du politique en Colombie » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Les manières de décrire l’événement de Polytechnique : entre "décision souveraine" et "décision de justice"

Ce mémoire interroge les effets produits par les différentes manières de décrire l'événement de Polytechnique (6 décembre 1989). À partir du débat sur l'«état d'exception» opposant Carl Schmitt, Walter Benjamin, Jacques Derrida et Giorgio Agamben sont théorisées les dispositions interprétatives de la décision souveraine et de la décision de justice. Ces deux dispositions permettent de faire l'analyse des manières de décrire l'événement.

Deslandes, Charles (2011). « Les manières de décrire l'événement de Polytechnique : entre "décision souveraine" et "décision de justice"» Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Le rôle politique de l’habiter : étude de cas des sans-toit de Sao Paulo

Au moment où la majorité des êtres humains habitent la ville, le phénomène d'urbanisation planétaire s'accompagne d'une métamorphose des espaces tant géographiques que sociaux. Tout en concentrant les centres de décision de la nouvelle économie de l'information, la ville globale attire paradoxalement certains secteurs paupérisés de la population dans des quartiers du centre, le tout s'inscrivant dans un climat de fragmentation sociale et de ségrégation urbaine des habitats. Ayant pour principale modalité d'action l'occupation d'immeubles abandonnés, les sans-toit représentent une certaine traduction des tensions sociales liées à l'habitat urbain. Au lieu d'étudier ce mouvement en tant qu'acteur protestataire, l'aborder à partir des récits de ses participants permet de cerner comment on vit l'habiter dans une ville globale.

Décary-Secours, Benoit (2010). « Le rôle politique de l'habiter : étude de cas des sans-toit de Sao Paulo » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

La violence faite aux femmes en Haïti : entre le réseau (inter)national d’assistance et la représentation des organisations féministes haïtiennes (1991-2008)

À partir des années 1990, un savoir sur la violence faite aux femmes est apparu en Haïti avec le développement d'un réseau d'assistance aux victimes du coup d'État de 1991 qui mit sur pied des programmes de réhabilitation après le retour à l'ordre constitutionnel. Les organisations de femmes et/ou féministes haïtiennes participèrent aux activités de ce réseau. Or, les études sur le sujet, produites dans le cadre de ces interventions, ne permettent pas de saisir l'enjeu politique entourant le développement de ce savoir. Ce mémoire a pour objectif d'analyser cet enjeu de pouvoir, notamment en étudiant l'impact du réseau (inter)national d'assistance sur la résurgence des organisations de femmes et/ou féministes comme actrices de la scène politique haïtienne.

Longtin, David (2010). « La violence faite aux femmes en Haïti : entre le réseau (inter)national d'assistance et la représentation des organisations féministes haïtiennes (1991-2008) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

La signification politique de la violence délictueuse : le cas du Mexique sous Felipe Calderón

Dans le cadre de ce mémoire, l'objectif dans son sens le plus large est d'analyser l'espace discursif de la violence au Mexique. Dans le contexte du « combat contre la délinquance organisée » mis en place depuis les débuts du mandat de Felipe Calderón (1 er décembre 2006), de nouveaux enjeux politiques surgissent. Afin de saisir ces enjeux, cette recherche se penche sur le « récit de guerre » du discours présidentiel et les récits antagoniques de trois « contre-discours », c'est-à-dire le « récit de fraude » d'Andrés Manuel López Obrador (AMLO), celui de la « criminalisation de la protestation sociale » de l'Asamblea Popular de los Pueblos de Oaxaca (APPO) et celui du « bandit généreux » des narcocorridos. Elle repose sur l'hypothèse qu'au Mexique, la signification accordée à la violence délictueuse est un enjeu politique se manifestant au plan discursif dans la « concurrence » des versions narratives, et que s'y joue une lutte pour le sens autour du signifiant « violence ».

Huart, Catherine (2009). « La signification politique de la violence délictueuse : le cas du Mexique sous Felipe Calderón » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

L’autre voix de l’expérience politique : éléments de réflexion autour du paradoxe politique

La réflexion développée ici s'inscrit dans une entreprise d'approfondissement de la compréhension générale que nous avons aujourd'hui du politique. Or, le politique échappe au langage du savoir, il nous échappe à nous-mêmes et pourtant, il est l'entretien que nous sommes nous indique la tradition philosophique, du moins celle à laquelle nous demeurerons ici attachés. C'est à penser et repenser ce paradoxe que s'applique le présent essai théorique dont la visée est principalement exploratoire. À travers celui-ci, nous tenterons de faire entendre la voix du non synthétisable, la voix parfois silencieuse, balbutiante et éparse de cette expérience qui vient signifier, sur le plan du problème politique, son excès de significations sur les circonstances.

Bourdages, Jade (2009). « L'autre voix de l'expérience politique : éléments de réflexion autour du paradoxe politique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

La Colombie 1970-2006 : violence et modèle de développement

Au départ phénomènes indépendants, le narcotrafic et le paramilitarisme ont convergé à partir des années 1980 dans des structures politico-militaires qui ont, depuis lors, marqué profondément la réalité colombienne. Le narco-paramilitarisme a rallié les objectifs antisubversifs de la classe dominante et a brouillé le spectre social du conflit. De plus, il a permis l'apparition d'une classe émergente au service des groupes dominants qui, en s'enrichissant, a obtenu le droit d'entrer dans le cercle exclusif du pouvoir: peu après les élections législatives de 2002, les paramilitaires déclaraient avoir pris le contrôle de 35% du Congrès, alors qu'ils contrôlaient déjà une grande partie du territoire national. Ceci est une illustration de la reconfiguration politique qui s'est encore consolidée par la récente démobilisation de 41 000 paramilitaires (2002 -2006). L'objectif de la présente recherche est de comprendre le modèle violent de développement économique de la Colombie, de caractériser son économie actuelle et d'identifier les rapports sociaux de production prédominants.

Celis Gonzalez, Leila Iliana (2008). « La Colombie 1970-2006 : violence et modèle de développement » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

L’événement discursif paupériste, lutte contre la pauvreté et redéfinition du politique en Amérique Latine : Chili, Mexique, Venezuela (1910-2006)

Cette thèse cherche à analyser les conséquences politiques du surgissement du thème de la lutte contre la pauvreté dans les années 1980 en Amérique latine, notamment dans l'espace public du Chili, du Mexique, et du Venezuela. L'opinion courante et la littérature scientifique dominante sur le sujet voient, dans le surgissement d'un consensus mondial autour de l'éradication de la pauvreté, une prise de conscience du problème sous l'effet de l'aggravation des indices de pauvreté, un gage de son éventuelle solution et une remise en question des Programmes d'ajustement structurel ou du Consensus de Washington. Pourtant, comme il est montré dans cette thèse, le surgissement du thème de la lutte contre la pauvreté répond à des conditions de possibilité (Foucault, 1969) particulières qui -loin de représenter une remise en question des réformes économiques et politiques (Market Oriented Reforms) implantées dans les années 1980 et une réhabilitation du rôle de l'État -tendent à construire une forme de représentation du politique (Corten, 1999) qui permet la légitimation, la pérennisation, l'approfondissement et l'internalisation desdites réformes.

Penafiel, Ricardo (2008). « L'événement discursif paupériste, lutte contre la pauvreté et redéfinition du politique en Amérique Latine : Chili, Mexique, Venezuela (1910-2006) » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science politique.

Entre sens et expression : le concept d’imaginaire politique selon les oeuvres de Cornelius Castoriadis, Paul Ricoeur et Ernesto Laclau

Ce mémoire approfondit le concept d'imaginaire politique par une recherche théorique de l'impact des imaginaires dans la constitution des phénomènes sociaux à travers lesquels se forment et se transforment les entités, les enjeux et les litiges que l'on estimera d'ordre politique dans une société. À partir d'une analyse discursive et thématique de l'emploi du syntagme « imaginaire politique » dans un corpus de textes scientifiques contemporains, au cours de laquelle sont mises en lumière les associations d'idées élaborées par les auteurs, est relevée la nécessité de chercher le rôle joué par les imaginaires dans l'institution du politique.

Molina Serrano, Vanessa Maria (2007). « Entre sens et expression : le concept d'imaginaire politique selon les oeuvres de Cornelius Castoriadis, Paul Ricoeur et Ernesto Laclau » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.