Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Vanessa Molina

École d’Études Politiques, Université d’Ottawa

Coordonnées

van_molina2004@yahoo.ca

Formation académique

Doctorat en science politique (spécialisation en théorie politique), Université d’Ottawa, thèse déposée, soutenance prévue pour août 2016.

Titre de la thèse : Scène et philosophie : Théorie et pratique de la lecture philosophique pour un libre accès à la pensée. Sous la direction de la professeure Dalie Giroux.

Maîtrise en science politique (spécialisation en analyse et théorie politiques), Université du Québec à Montréal, diplôme obtenu en mars 2007.

Titre du mémoire : Entre sens et expression : Le concept d’imaginaire politique selon les oeuvres de Cornelius Castoriadis, Paul Ricoeur et Ernesto Laclau (mention d’excellence). Sous la direction du professeur André Corten.

Baccalauréat en communication (spécialisation en journalisme), Université du Québec à Montréal, diplôme obtenu en décembre 2005.

Domaines de recherche et activités professionnelles

Réviseure, recherchiste et tutrice en français :
Institut Grammata
https://institutgrammata.wordpress.com

Professionnelle de recherche :
Collectif de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Durée : janvier 2016 à aujourd’hui
Responsabilités : communications internes et externes; organisation d’un colloque international; conception et rédaction de demandes de financement soumises aux organismes gouvernementaux subventionnaires (CRSH). Professeurs ayant bénéficié de mes services de recherche, rédaction et révision : Leila Celis (sociologie, UQAM); Louis Jacob (sociologie, UQAM); André Corten (science politique, UQAM).

Professionnelle de recherche et assistante de recherche
Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL)
www.gripal.ca

Durée : De 2004 à aujourd’hui.
Responsabilités: coordination générale (de 2011 à 2013); organisation de deux colloques internationaux; conception et rédaction de demandes de financement soumises aux organismes gouvernementaux subventionnaires (CRSH et FQRSC); réalisation d’entrevues semi-dirigées auprès de populations paupérisées du Mexique et du Salvador; analyse des données et écriture de chapitres dans les ouvrages collectifs; participation à la direction et la révision des ouvrages collectifs. Professeurs ayant bénéficié de mes
services de recherche, rédaction et révision : André Corten (science politique, UQAM); Martin Hébert (anthropologie, Université Laval); Marie-Christine Doran (science politique, Université d’Ottawa); Margarita Zires (Communication, UAM Xochimilco, Mexique).

Auxiliaire d’enseignement
Université du Québec à Montréal

Durée : de 2003 à 2006.
Pour les cours Fondements de l’analyse politique (POL130), Théories de l’État (POL
5091) et Journalisme et Société (EDM4540). Responsabilités : Animation de débats, correction de travaux, permanence hebdomadaire pour aide à l’apprentissage.

Bourses et distinctions

Bourse d’études supérieures du Canada (doctorat), décernée par le CRSH. 2007-2009.
Numéro : 767-2006-2193

Bourse de doctorat du Fonds Québécois de recherche en sciences humaines (FQRSC).
J’ai dû décliner cette bourse au profit de celle du CRSH.

Bourse à la mobilité étudiante du gouvernement du Québec pour un stage de trois mois
au sein du GCEIS (Groupo Compostela de estudios sobre imaginarios sociales – Groupe
Compostelle d’études sur les imaginaires sociaux). 2005. Espagne

Publications

Monographie

André Corten et Vanessa Molina (auteurs à égalité) (2010), Images incandescentes,
Amérique Latine : violence et expression politique de la souffrance, Éditions Nota Bene,
collection Essais critiques, Montréal, 212 pp.

Articles scientifiques et chapitres de livres (issus d’un processus de sélection avec comité
de lecture)


André Corten et Vanessa Molina (auteurs à égalité) (2015), « Le ‘mauvais sujet’ de l’aide
humanitaire en Haïti: relance de l’imaginaire social », Politique et Sociétés, vol. 34, N 3,
automne, pp. 59-80.

Vanessa Molina (2015), « Descartes constructeur ou la métaphore dans la scène de
pensée du texte philosophique », Les avatars de la métaphore, Publifarum, n. 23. Article
disponible sur Internet : http://www.publifarum.farum.it/show_issue.php?iss_id=24

Vanessa Molina (2015), « Le bruit des manifestations et la théorie politique. Ou le
vacarme qui mérite sa pensée. », Huart et Deslandes (dirs), Traces et effets politiques du
printemps québécois. Cahiers des imaginaires, vol. 8, n. 11, pp. 29-42

Vanessa Molina (2008), « L’Argentine : une posture d’attente », dans La violence dans
l’imaginaire latino-américain (sous la direction d’André Corten avec la collaboration de
Anne-Élizabeth-Côté), Éditions Karthala, Paris, p. 185 à 194.

Vanessa Molina (2008), « Des fourmis ou des morts-vivants : l’imaginaire politique d’un
siècle d’ogre », dans La violence dans l’imaginaire latino-américain (sous la direction
d’André Corten avec la collaboration de Anne-Élizabeth-Côté), Éditions Karthala, Paris,
p. 337 à 351.

André Corten, Vanessa Molina, Thomas Chiasson-Lebel (2007), « Imaginaires religieux
et politiques en Amérique latine: Les contours des renvois de signification », Horizontes
Antropológicos, Ano 13, Número 27, Janeiro/ Junho, p. 253-281.

André Corten et Vanessa Molina (2007), « Pentecôtisme: la force instituante du sens »,
Anthropologica, N° spécial : Religion, conversions et politique, Vol. 49 (2), p.67-79.

Vanessa Molina, Julie-Girard Lemay et André Corten (2006), « La clôture du politique.
Comparaison Castoriadis/Laclau », dans Les frontières du politique en Amérique latine,
Imaginaires et émancipation (sous la direction d’André Corten avec la collaboration de
Vanessa Molina et Julie Girard-Lemay), Éditions Karthala, Paris, p. 27 à 45.

Vanessa Molina (2006), « Vue d’ensemble : le travail de recherche du concept au
terrain », dans Les frontières du politique en Amérique latine, Imaginaires et
émancipation (sous la direction d’André Corten avec la collaboration de Vanessa Molina
et Julie Girard-Lemay), Éditions Karthala, Paris, 2006, p.238 à 245.

Communications

12 mai 2016 à Montréal : « La scène comme outil de méthode pour cerner le combat des
lieux »
, dans le cadre du colloque Dispute des lieux : Création et appropriation de
l’espace dans les imaginaires sociaux contemporains. Ce colloque a été organisé par le
Collectif de recherche sur l’imaginaire (CRI) en collaboration avec le Groupe de
recherche sur les imaginaires (GRIPAL), pour le 84ème congrès de l’ACFAS (Association
francophone pour le savoir).

30 novembre 2016 à Montréal : Commentatrice externe des exposés oraux de fin de
session
, dans le cadre du cours POL3770 (Analyse qualitative en science politique),
donné à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa. Commentatrice invitée.

9 juillet 2015 à Montréal : « Libre initiative? La scène de pensée du Maître ignorant de
Jacques Rancière
», dans le cadre du colloque L’improvisation, l’action collective et les
arts du militantisme organisé par l’Institut international pour les études critiques en
improvisation (Université McGill).

16 mars 2015 à Montréal : « Scène politique latino-américaine d’expression de la
souffrance
», dans le cadre du Séminaire de maîtrise POL8261-10 (Amérique latine)
donné au département de science politique de l’UQAM. Conférencière invitée.

28 juin 2012 à Montréal : « Bruit, contestation politique et pensée », dans le cadre de la
journée d’étude Figures de la grève, l’imaginaire contemporain en acte organisée par le
Figura (centre de recherche sur le texte et l’imaginaire contemporain).

10 mai 2012 à Montréal : présidence et animation de la table-ronde de discussion
Problèmes théoriques et opérativité des concepts
organisée par le GRIPAL pour le
80ème congrès de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir).

8 juillet 2009 à Saint-Jacques de Compostelle (Espagne) : « Éthique et politique de
l’expression non-militante
», dans le cadre du colloque La souffrance sociale:
Imaginaires religieux et expression politique organisé par le GRIPAL pour le congrès
2009 de la SISR (Société Internationale de Sociologie des Religions).

21 septembre 2007 à Montréal : « De la mimesis aristotélicienne à la métaphore vive de
Paul Ricoeur
», dans le cadre du colloque Les usages des anciens dans la pensée
politique contemporaine, organisé par Yves Couture (professeur de science politique,
UQAM) et Martin Breaugh (professeur de science politique à l’Université York).

5 septembre 2007 à Montréal : « Imaginaires de la violence et expression de la
souffrance
», dans le cadre du panel Imaginaires de la violence et institution du politique
organisé par le GRIPAL pour le 47ème congrès de LASA (Latin America social
association).

27 juin 2007 à Montréal : «L’imaginaire : concepts et style d’écriture », dans le cadre du
séminaire de maîtrise SOC8225 (Théories sociologiques de la culture), donné au
département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal. Conférencière invitée.

8 mai 2007 à Trois-Rivières : « Imaginaires instituants de la violence dans l'oeuvre
récente du romancier salvadorien Manlio Argueta: hiérarchie et culture orale
», dans le
cadre du colloque Violence des imaginaires et imaginaires de la violence, organisé par le
GRIPAL pour le 75ème congrès de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir).

Document(s) à télécharger

- CV-Vanessa-Molina-2016