Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Charles Deslandes

Doctorant, École d’Études Politiques, Université d’Ottawa

Coordonnées

charles_deslandes@yahoo.ca

Domaines de recherche et activités professionnelles

2010- Membre du Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL). Codirection des numéros 11 et 12 (2015) des Cahiers des imaginaires. Chargé du Cycle de conférence de philosophie politique (2013-). Participation aux séminaires de recherche, conférences, débats et ateliers organisés par le GRIPAL.

2015- Membre du Centre de recherche sur les imaginaires (CRI) créé en avril 2015.  

Publications

BOURDAGES Jade, DESLANDES Charles (dir.) (2015). « Critiques de la souveraineté. Interpellation plébéienne, récit et violence », Cahiers des imaginaires, vol. 8, n°12, 2015.

DESLANDES Charles, HUART Catherine (dir.) (2015). « Traces et effets politiques du printemps 2012 », Cahiers des imaginaires, vol. 8, n°11, 2015.

Articles scientifiques

DESLANDES Charles (2015). « Fable politique et politique affabulé. Langage, pouvoir et bestiaire québécois », Cahiers des Imaginaires, vol. 8, n°12, pp. 53-66.

DESLANDES Charles (2015). « Le vivant entre en scène : critique de la souveraineté et politique de l’émancipation dans la (bio)politique de Giorgio Agamben », Cahiers des Imaginaires, vol. 8, n°11, pp. 81-104.

DESLANDES Charles (2016), « Sur le qui vive. Qui sait? ». Trahir, paru d’abord dans les Cahiers de Philo de l’OFF.T.A.. En ligne www.trahir.wordpress.com.

Communications

DESLANDES Charles (2016). « La prothétatique : Fable, performance et pouvoir de la parole », panel Sociologie de l'oralité et de l'art du conte, AISLF, UQÀM et Université de Montréal, 6 juillet 2016.

DESLANDES Charles (2016). « Dans la gueule du loup. L’archive du langage : savoir-faire-peur et savoir-faire-savoir », panel Disputes des lieux : création et appropriation de l’espace dans les imaginaires sociaux contemporains, ACFAS, UQÀM, 13 mai 2016.

DESLANDES Charles (2016). « Les bêtes dévorantes et la parole mangée. Mise en bouche et compositions politiques », panel Penser le commun de la dette, de la vulnérabilité, de la détresse, SQSP, Université Laval, 21 mai 2016.