Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Colloque "Saisir les soulèvements populaires en AL: interpellation et mémoire plébéienne"

25 avril 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

samedi le 4 mai, de 14h à 18h45, au Tory Building 342 de l'Université Carleton (pour voir la carte de l'université cliquez ici)

Depuis le Caracazo (Venezuela, 1989) jusqu’aux marches des indigènes en provenance du TIPNIS (Bolivie, 2011, 2012), en passant par la « commune de Oaxaca » (Mexique, 2006) et le Baguazo (Pérou, 2009), l’histoire contemporaine de l’Amérique latine est marquée par les soulèvements populaires. Comment comprendre ces mouvements de protestation sociale ? Que nous disent-ils? Que permettent-ils ? Que laissent-ils derrière eux ? Ce panel organisé par le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL) essaiera de répondre à ces questions en explorant la possibilité d’articulation de plusieurs conceptions des mobilisations sociales, notamment « l’interpellation plébéienne » (GRIPAL), « la mémoire plébéienne » (Martin Breaugh), « la multitude » (Antonio Negri, Giuseppe Cocco) et « le pouvoir constituant » (Antonio Negri, Groupe Comuna de la Bolivie).

Programme

14:00-15:30. Panel 1. Président et rapporteur: Ricardo Peñafiel (Centre de recherche sur les politiques et le développement social, CPDS, Université de Montréal)
• 14:00-14:20. Douglas Smith (Université de Montréal): “Mouvement étudiant au Chili : la multitude et ses éruptions”
• 14:20-14:40. Martin Hébert (Université Laval): “L'écho du zapatisme: les traces locales d'un mouvement sur-signifié”
• 14:40-15:00. José Antonio Giménez Micó (Université Concordia): “Actions multitudinaires et interpellations plébéiennes: un même combat?”
• 15:00-15:30. Débat

15:30-15:45. Pause


15:45-17:15. Panel 2. Président et rapporteur: Martin Hébert (Université Laval)
• 15:45-16:05. Yuri Moreno Rodríguez (Université du Québec à Montréal): “Vocations politiques de la théorie: l'interpellation plébéienne et la multitude”
• 16:05-16:25. Ricardo Peñafiel (Centre de recherche sur les politiques et le développement social, CPDS, Université de Montréal): “La force «destituante» de la plèbe et le pouvoir constituant de la multitude”
• 16:25-16:45. André Corten (Université du Québec à Montréal): “Multitude/Interpellation plébéienne en Amérique latine: contre-points”
• 16:45-17:15. Débat

17:15-17:30. Pause

17:30-18:45. Table ronde. Modératrice: Marie-Christine Doran (École d’études politiques, Université d’Ottawa)
• Participants: André Corten, José Antonio Giménez Micó, Martin Hébert, Yuri Andrei Moreno Rodríguez, Ricardo Peñafiel, Douglas Smith