Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Colloque: Déplacement et hospitalité : acteurs et enjeux

12 janvier 2017

Organisé par le Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) et le Collectif de recherche sur les imaginaires
Université du Québec à Montréal (CRI)

Jeudi 12 janvier 2017, 09h00 - 17h00

Université du Québec à Montréal
Salle D-R200, pavillon Athanase-David
(1430 rue Saint-Denis/métro Berri-UQAM)



Les déplacements forcés de population sont un phénomène en forte expansion. Parmi les causes de ces déplacements : les situations de guerre et de conflit, les catastrophes naturelles et plus généralement la violence structurelle. Le concept d’hospitalité fait référence ici aux pratiques d’accueil à l’étrange, pratiques qui peuvent être de différente nature (religieuse, ethnique, générationnelle, militante, etc.), mais qui entraînent dans tous les cas des conséquences politiques (Ricoeur, 2006 ; Boudou, 2012).

Le Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) et le Collectif de recherche sur les imaginaires (CRI), rattachés à l’Université du Québec à Montréal souhaitent aborder directement les pratiques et les discours qui traversent tout le tissu des relations réciproques entre populations « déplacées » et populations « déjà-là ». Il s’agit de mieux comprendre la construction de l’hospitalité entre ces populations, construction qui implique la reconfiguration des subjectivités et des communautés, et qui met en valeur les capacités politiques locales contribuant au vivre ensemble.

Disputes des lieux

12 mai 2016

424 - Disputes des lieux : création et appropriation de l’espace dans les imaginaires sociaux contemporains


Responsable(s)


Leila CELIS, UQAM - Université du Québec à Montréal

Jade Bourdages, Université d’Ottawa

Description
Les politiques de développement tout comme celles d’aménagement territorial contribuent à marginaliser certains groupes sociaux en assignant notamment des places et des occupations différenciées au sein de la société. Les populations visées par cet assujettissement ne se conforment pas nécessairement aux politiques et discours dominants. Leur résistance s’exprime à travers des contre-discours et des pratiques transgressives issus d’imaginaires sociaux. Les imaginaires sociaux font référence à la capacité de donner sens au monde qui nous entoure, particulièrement en posant l’existence des liens rassembleurs d’un « nous » imaginé. Constituées en acteurs politiques, les populations visées par ces discours dominants accordent une importance vitale à leur espace géographique, espace qu’elles investissent et sur lequel elles ont tissé des rapports sociaux et culturels qui assurent leur survie. L’analyse du rôle de ces imaginaires dans la construction des représentations sociales permet à la fois de rendre compte de l’irréductibilité de certaines conceptions du développement et de l’espace, et de saisir certains types de représentations qui résistent aux catégories prévues dans les politiques et les discours dominants.

Les pratiques d’appropriation de l’espace se multiplient et mettent en lumière l’enjeu politique inhérent à la dispute des lieux à travers des expressions diverses comme le théâtre, le conte, les festivités, les protestations contre le modèle économique, l’arrivée des déplacés, les occupations de terres et d’édifices publics, les demandes d’autonomie territoriale ou les dispositifs comme les cartes imaginaires. Ce colloque vise à définir des pratiques contre-discursives du développement et de l’aménagement territorial. Quels imaginaires de l’espace et du développement sont aujourd'hui véhiculés? Comment certains imaginaires participent-ils à reconfigurer de nouveaux espaces sociaux et politiques?

Colloque "11 septembre 1973-2013. Chili: 40 ans de luttes pour la démocratie"

12 septembre 2013

Nous vous convions au colloque organisé par le Centre d'études sur le droit international et la mondialisation (CÉDIM) et le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL) intitulé: 11 septembre 1973-2013. Chili: 40 ans de luttes pour la démocratie qui aura lieu les 12 et 13 septembre à l'UQAM, à la salle des Boiseries, J-2805. Consulter le programme détaillé.

Colloque "Traces et effets politiques du printemps québécois"

27 mai 2013

Les mobilisations étudiantes que le Québec a connues le printemps dernier ont soulevé des
questions de fond dépassant largement celle des frais de scolarité. Bien que cet enjeu a été
fondamental dans ce printemps québécois ou « érable », quelque chose de plus a surgi : un
« excès » qui a rendu visible (ou dévoilé) la mésentente constitutive de l'ordre politique. Cet
« excès », aspect expressif des mobilisations, doit être pensé et analysé.

Le 27 mai 2013, de 9h à 17h30,
Université de Montréal, Pavillon de la Faculté de l’Aménagement
2940, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine.

Douglas Smith : “Mouvement étudiant au Chili : la multitude et ses éruptions”

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant"

Martin Hébert : “L’écho du zapatisme: les traces locales d’un mouvement sur-signifié”

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

José Giménez Micó : “Actions multitudinaires et interpellations plébéiennes: un même combat?

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant"

Yuri Moreno : Vocations politiques de la théorie: l’interpellation plébéienne et la multitude

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant"

Ricardo Peñafiel : La force «destituante» de la plèbe et le pouvoir constituant de la multitude

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

André Corten : “Multitude/Interpellation plébéienne en Amérique latine: contre-points”

4 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

Saisir les soulèvements populaires en Amérique Latine: interpellation et mémoire plébéienne

4 mai 2013

TABLE RONDE

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 20013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

Modératrice:

Marie-Christine Doran (École d’études politiques, Université d’Ottawa)

Participants:

André Corten, José Antonio Giménez Micó, Martin Hébert, Yuri Moreno, Ricardo Peñafiel, Douglas Smith

Colloque "Souffrance et désordre : ONG et parler ordinaire en Haïti."

3 mai 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 2013), le GRIPAL vous invite au colloque "Souffrance et désordre : ONG et parler ordinaire en Haïti".

Vendredi le 3 mai, de 13h15h à 16h30, au Tory Building 342 de l'Université Carleton.

Colloque "Saisir les soulèvements populaires en AL: interpellation et mémoire plébéienne"

25 avril 2013

Dans le cadre du Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (CALACS 2013), le GRIPAL vous invite au colloque "Saisir les soulèvements populaires en Amérique latine: interpellation et mémoire plébéiennes, multitude et pouvoir constituant".

Samedi le 4 mai, de 14h à 18h45, au Tory Building 342 de l'Université Carleton (pour voir la carte de l'université cliquez ici)