Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Cycle de conférences de philosophie politique 2008 (Domination et émancipation)

30 avril 2008

PENSER LA DOMINATION ET L'ÉMANCIPATION AUJOURD'HUI

(Responsable du cycle: Jade Bourdages, doctorante à l'École d'études politiques de l'Université d'Ottawa)

À l’heure d’une certaine monopolisation des sciences sociales par la « production de savoirs ciblés, techniques et efficaces », les questions relatives aux problématiques que posent la domination et l’émancipation semblent s’effacer ou se limiter aux thèmes des «acteurs du pouvoir et de contre-pouvoirs » qui finissent par devenir les seuls critères d’analyse. Les diverses approches technicistes en sciences sociales passent pourtant sous silence un nombre important de phénomènes sociopolitiques et de penseurs qui font d’une critique des nouvelles formes de domination et d’une exploration de la question de l’émancipation le socle de leur démarche philosophique et théorique. Afin d’explorer ce que ces penseurs donnent à penser et dans l'objectif de contribuer à une réhabilitation des questionnements philosophiques et théoriques que soulèvent la domination et l’émancipation aujourd’hui, le GRIPAL a organisé ce cycle de conférences 2008.


Programme

Conférences du cycle PENSER LA DOMINATION ET L'ÉMANCIPATION AUJOURD'HUI

«Rancière, la plèbe et l'auto-émancipation»
Conférencier : Martin Breaugh, professeur au Département de science politique de l'Université York (Toronto).
Commentateur : Yves Couture, professeur au Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal.
Conférence de lancement du cycle 2008, tenue le 15 février 2008 à l’UQAM.

« La Boétie ou Spinoza? Quelques réflexions sur le désir et la domination à partir de Claude Lefort et Gilles Deleuze»
Conférencier : Gilles Labelle, professeur à l'école d'études politiques de l'Université d'Ottawa
Conférence tenue le 2 avril 2008 à l’UQAM.

« Qui a peur du peuple? Le débat entre l'agoraphobie politique et l'agoraphilie politique »
Conférencier : Francis Dupuis-Déri, professeur, département de science politique, UQAM.
Commentateur : Jean-Marc Piotte, professeur émérite, département de science politique, UQAM.
Conférence tenue le 16 avril 2008 à l’UQAM.

«L'éclipse de Marx. Comment l'École de Francfort est devenue Weberienne»
Conférencier : Frédérick Guillaume Dufour, professeur au Département de sociologie de l'UQAM
Commentateur : Éric Pineault, professeur au Département de sociologie de l'UQAM
Conférence tenue le 30 avril 2008 à l’UQAM.