Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine

Le paradoxe de l’art du conte dans l’espace urbain brésilien : du conte oral au conte spectacularisé

30 juin 2016

Conférencier invité :

Giuliano Tierno de Siqueira, Faculdade de Conchas (FACON), Brésil-São Paulo. Co-fondateur de la Casa Tombada (lieu d’art, de culture et d’éducation), il est attaché en littérature et auprès des bibliothèques de la Fabrica de Cultura (Poiesis) du Secrétariat de la culture de São Paulo (Brésil).

Commentaires : Myriame Martineau, département de sociologie, UQAM

Traduction en français : Benoit Décary-Secours, coordonnateur du Gripal, UQAM

Résumé : Cette conférence présentera un panorama du conte oral au Brésil, de la deuxième moitié du XXe siècle à aujourd’hui. À partir du constat d’une coexistence du conte de tradition orale et d’un espace de parole en contexte urbain, cette conférence se propose de souligner le paradoxe d’une prise de parole à la fois spontanée et spectacularisée dans les villes brésiliennes. À quoi sert la prise de parole ? Quel sens donner à cette parole publique ? Comment les institutions comme les bibliothèques, les centres culturels, l’église, l’école utilisent le conte à des fins de divertissement ou de contrôle de l’assistance ? Quelle place occupent les conteuses et conteurs contemporains ? Voici quelques questions qui seront débattues pendant cette conférence.


Jeudi 30 juin 2016, UQAM, 5e étage du Pavillon Hubert-Aquin, Département de sociologie, salle A-5020, 12h30 – 14h00